Depuis le 23 juin 2017, la vignette Crit’air est obligatoire pour pouvoir circuler dans la zone environnementale de Marseille et des Bouches-du-Rhône. Le dispositif concerne tout le département sans distinction de ville ou de commune. La ZPAd est une zone de protection de l’air appliquée au département et non à une zone locale comme pour les ZPA. Quelle est la situation environnementale de Marseille ? Quelles sont les mesures anti-pollution misent en place dans le département 13 ?

Marseille : la ville la plus polluée aux particules fines de France

Marseille, deuxième plus grande ville de France, est la ville qui présente un taux de particules fines le plus important de France sur une année. Les véhicules et les navires sont à l’origine de cette forte pollution de l’air. Le transport maritime par fioul représente jusqu’à 15% de la pollution selon Air Paca. S’ajoute à l’activité du port de Marseille, une circulation très dense. En effet, Marseille est une des villes les plus embouteillées de France, ce qui favorise l’augmentation rapide des particules fines dans l’air.

Vignette Crit’air à Marseille et mesures anti-pollution

Pour préserver la qualité de l’air, il arrive fréquemment que les Bouches-du-Rhône soit concernées par des alertes à la pollution d’ozone, les limitations de vitesse passent alors de 90 km/h à 70 km/h. Pour conserver un environnement sain, la vignette anti-pollution à Marseille a été instaurée depuis 2017 et concerne la ZPA départementale. En cas de pic de pollution, c’est donc le préfet qui met en place des restrictions de circulation et qui délimite le périmètre concerné. Toutes les zones du département ne sont alors pas sujettes à la réglementation. Les automobilistes doivent se tenir informés des mesures anti-pollution Crit’air misent en place dans leur secteur. Pour le moment, aucune interdiction de circulation pour une ou plusieurs classes de vignette n’a été annoncée. Une amende de 68 à 375 euros peut être adressée aux automobilistes marseillais n’étant pas doté de la vignette critair. La Mairie de Marseille rappelle cependant que la réduction de la pollution dans le département 13 ne sera efficace que si elle est menée de pair avec une augmentation des bateaux du port fonctionnant à l’électricité une fois à quai.