La vignette critair est obligatoire à Paris

Pour renforcer la lutte contre la pollution atmosphérique, tout le territoire parisien est placé zone de circulation restreinte. D’ailleurs, Paris figure parmi les villes les plus polluantes de France, ce qui a poussé sa mairie à renforcer les mesures et les contrôles. Le trafic y est généralement dense, ce qui justifie le renforcement des contrôles, surtout en cas d’épisode de pollution.

La capitale, à elle seule, enregistre plus de 270.000 voitures au quotidien. Tout cela expose la population à une pollution de l’air qui menace leur santé, voire même causer des décès. C’est dans une volonté d’améliorer la qualité de l’air que les autorités parisiennes ambitionnent de réduire l’impact du transport sur l’atmosphère. Chaque année, les mesures appliquées seront de plus en plus drastiques.

Il s’agit de la première ville qui a adopté la vignette critair, l’objectif étant d’assurer un meilleur contrôle des voitures qui circulent au sein de son territoire. La pollution de l’air est particulièrement meurtrière qu’il est devenu urgent de lutter contre ce fléau. Rendre la vignette obligatoire permet ainsi de mobiliser les automobilistes à participer à cette lutte perpétuelle. Les voitures sans vignette ou de classe 5 (les plus polluantes) peuvent circuler à Paris à des horaires bien définis : soit avant 8 heures du matin et après 20 heures du soir du lundi au vendredi. Les Week-end, les mesures sont moins strictes et la circulation est plutôt libre sauf pour les bus et les poids-lourds Par contre, elles sont plus drastiques dans la Zone de Circulation Restreinte de Paris ou ZCR. Pour rappel la première zone ZCR a été instaurée vers le début du mois de septembre 2015.

critair paris

Les amendes relatives à la vignette critair à Paris

Verbaliser les vignettes critair revient à garantir leur efficacité. En 2017, la signature d’un arrêté relatif à l’apposition de la vignette critair a eu lieu entre la mairie et la préfecture de police de la capitale. Cet arrêté vise à accentuer le contrôle et les restrictions de circulation. Ainsi, seules les voitures avec une éco-pastille de classe 1, 2, 3 ou 4 peuvent circuler librement sur le territoire parisien.

La verbalisation relative aux éco-pastilles connait une hausse considérable depuis le mois de janvier 2018 : plus de 3700 amendes enregistrées entre le début d’année et le mois d’avril. Pourtant, seulement une centaine a été enregistrée en dernier semestre 2017. Aujourd’hui, les automobilistes sont tenus de demander la vignette critair et l’apposer sur leur pare-brise comme l’autocollant de l’assurance auto. Ainsi, la pastille est plus visible, ce qui facilite le contrôle.

Cependant, beaucoup de conducteurs ne sont pas encore convaincus de l’utilité de la vignette et n’ont pas encore demandé la leur. Pour rappel, la vignette permet de classer les véhicules de 0 à 5 en fonction de leurs émissions polluantes. Plus le chiffre est élevé, plus la voiture est polluante. Si vous voulez circuler librement à Paris, vous devez circuler à bord d’une voiture d’une vignette de 0 à 4. Si votre voiture est de classe 5, il vaut mieux la changer pour une hybride ou un modèles 100% électrique. Oubliez les voitures trop âgées et les modèles diesels, privilégier celles qui sont moins polluantes avec la bonne vignette si vous comptez entrer sur le sol parisien.

Cette mesure relative aux vignettes critair est aussi effective dans d’autres villes jugées polluantes et disposant de ZCR notamment Grenoble, Lyon, Toulouse, Lille, etc. Elle sera bientôt effective dans toutes les villes de France, il vaut mieux changer de voiture dès maintenant car tôt ou tard, vous serez obligé de le faire. Cela vous évite d’ailleurs d’écoper une amende qui peut aller de 68 à 375 euros.