La vignette Critair est une éco-pastille essentielle aux yeux de l’Etat et tous ceux qui souhaitent lutter contre la pollution de l’air. C’est la raison pour laquelle elle est apposée sur les véhicules. Aujourd’hui dans de nombreuses villes de France, elle est obligatoire pour circuler librement. Essayons de voir tout cela de plus près pour en savoir plus.

Vignette Critair : la clé qui vous ouvre les portes d’une ville

Là où la vignette critair est obligatoire, vous ne pouvez pas circuler librement sans avoir une éco-pastille apposée sur le pare-brise de votre véhicule. Elle doit être visible comme l’autocollant de votre assurance auto. Dans le cas contraire, les responsables de contrôle peuvent vous interdire l’accès à la ville où vous voulez entrer. Et ce, si cette ville a déjà adopté la vignette critair comme Paris ou Grenoble.

Dans la plupart des cas, vous écoperez d’une amende correspondante. Pour l’heure, seules quelques villes ont adopté cette solution qui s’avère particulièrement utile pour lutter contre la pollution atmosphérique. La plupart des villes et agglomérations concernées figurent parmi les plus polluantes de France. Bientôt, cette mesure s’appliquera dans toutes les villes françaises. Pour rappel, la vignette critair est essentielle pour évaluer les émissions polluantes des véhicules. Elle deviendra donc, d’ici un ou deux ans, effective dans toutes les villes, même là où les pics de pollutions se font rares.

Actuellement, beaucoup de villes appliquent des mesures sévères quant à l’apposition de cette éco-pastille mais en général il est possible de circuler sans vignette à l’extérieur des ZCR ou Zone de circulation réduite (appelée également zone environnementale). La circulation est aussi libre les Week-end. En cas d’épisode de pollution, elles seront davantage plus drastiques. Depuis le mois de mars 2018, on compte plus de 9.700.000 de véhicules ayant demandé une vignette critair. Ce qui signifie que les automobilistes sont nombreux à se rendre compte de son importance.

Informations importantes sur la vignette Critair

La vignette Critair n’est pas gratuite mais le prix est accessible à tous, encore une raison de plus pour la demander. Qui plus est, la demande est simple et peut se faire en ligne notamment sur vignette-critair.fr. Pour l’instant, les forces de l’ordre témoignent encore de beaucoup de tolérance si vous n’avez pas votre pastille apposée sur votre véhicule, mais ce n’est pas toujours le cas surtout en cas de pic de pollution. Toutes les voitures sont concernées, ainsi que tous les véhicules motorisés comme les motos, susceptibles de dégager du CO2 dans l’atmosphère. Cependant, ceux appartenant au service public ou entreprises publiques ne sont pas concernés, tout comme les moyens de transport en commun considérés parmi les moins polluants à savoir le tram, le bus, le train, etc.

Les voitures sont classées entre 0 et 5, c’est l’information indiquée sur l’éco-pastille. Les plus polluantes sont celles de classe 4 et 5. Dans plusieurs villes de France, celles-ci ne peuvent circuler qu’après un plagiat horaire bien défini. En effet, ils sont interdits de circuler de 6h à 19h ou 8h à 20h du lundi au vendredi. C’est le cas par exemple à Lille, Strasbourg ou Toulouse. D’autres villes comptent instaurer cette même mesure d’ici quelques temps notamment Marseille, Clermont-Ferrand, Nantes, Nice, etc. En cas d’épisode de pollution certaines voitures sont tout de suite interdites de circulation : c’est le cas à Paris. Parmi ces véhicules non autorisées, on retrouve les vieilles voitures et celles de classe 5, qui pour la plupart sont diesels.

A noter que la lutte contre la pollution atmosphérique est devenue urgente sachant qu’elle peut tuer plus de 20.000 à 40.000 personnes chaque année en France. Voilà pourquoi l’Etat ambitionne de rendre la vignette écologique effective dans tout l’Hexagone. Néanmoins, cela demande la volonté des automobilistes, qui doivent demander leur pastille et l’apposer sur leur pare-brise. Pour votre information, l’apposition d’une mauvaise vignette peut être sanctionnée d’une amende. En effet, c’est comme si vous mentez sur la quantité d’émissions polluantes ou de particules fines de votre voiture.