La vignette critair a été créée dans le but de favoriser l’utilisation des voitures produisant moins de carbone. Elle commence à se répandre en France et si vous n’avez pas encore la vôtre, il n’est pas encore tard de le demander. Essayons de voir de près pourquoi et comment obtenir cette Vignette anti-pollution, un véritable certificat de la qualité de l’air.

La Vignette Critair en France

La Vignette Critair a fait son entrée sur le sol français à Paris avant de s’étendre dans les autres villes. La mise en place de ce certificat vient augmenter les zones classées « à faibles émissions », c’est pour cela qu’il importe beaucoup au gouvernement qu’il devienne obligatoire. L’objectif est d’abord de l’implanter dans les 15 villes classées les plus polluées de l’Hexagone dans la mesure où la pollution à l’Ozone est particulièrement menaçante actuellement dans le pays. Parmi les villes les plus polluées de France, mis à part Paris, on cite Marseille, Nice, Grenoble, Lyon, Toulouse ou Villeurbanne.

L’utilisation de la Vignette Critair semble être une excellente solution efficace pour lutter contre la pollution qui sévit en France. En effet, cela permet de réduire considérablement (à hauteur de 15 %) la pollution de l’air par les particules fines. Prochainement, l’Etat et les villes concernées signeront un accord sur l’adoption de la Vignette Critair afin de multiplier les zones à faibles émissions. L’Etat envisage d’instaurer ce dispositif dans chacune des villes où le nombre d’habitants dépasse les 100.000. La vignette Critair sera soutenue par d’autres solutions qui tendent à préserver l’environnement notamment les bus électriques ou le covoiturage.

Pourquoi et comment obtenir la Vignette Critair pour son véhicule ?

Obtenir la Vignette Critair est une forme de contribution à la protection de l’environnement. C’est un document sécurisé qui classe votre voiture suivant ses émissions polluantes. Ainsi, votre véhicule peut obtenir une pastille verte si elle est électrique (classe 0), pastille violette la classe 1, pastille orange la classe 2, pastille jaune la classe 3, pastille bordeaux la classe 4 ou pastille grise pour la classe 5.

On parle aussi d’éco-vignettes sachant qu’il s’agit de vignettes écologiques. Ces pastilles se basent sur les «normes Euro » fixant les limites des émissions polluantes des véhicules vendus au sein de l’Union Européenne. Le classement des voitures peut varier en fonction du type de motorisation soit : essence, diesel, hybride, électrique, etc. Son concernés par les vignettes anti-pollution les motos, les scooters, les camions, les voitures, etc. En gros, tout moyen de transport motorisé est concerné.

Si vous circulez à bord d’un véhicule sans vignette dans une ville où elle est obligatoire, vous serez sanctionné d’une amende dont le montant est calculé en fonction du type de votre véhicule. Idem si vous circulez avec la mauvaise vignette. A Paris, l’amende peut aller de 45 à 375 euros. Le certificat est, pour le moment, obligatoire dans certaines villes seulement (Lille, Toulouse, Lyon, Grenoble, Paris).

Si vous vivez dans l’une des villes les plus polluées de France, n’hésitez pas à demander le certificat pour votre véhicule. La demande en ligne est possible mais faites attention aux arnaques. Vérifiez que vous êtes bien sur un site autorisé à délivrer le certificat qualité de l’air. La demande se fait en quelques clics sur vignette-critair.fr, il vous faut vous munir de votre certificat d’immatriculation.

Votre vignette vous sera envoyée par la Poste à travers l’adresse sur votre certificat d’immatriculation, le coût d’envoi est déjà inclus dans le tarif. Si vous déménager, vous devez réactualiser votre carte grise avant de demander votre certificat qualité de l’air.